Restez connectés avec nous
OM - Au Mexique, Thauvin doit comprendre qu'il ne part pas en vacances

Actualités

OM – Au Mexique, Thauvin doit comprendre qu’il ne part pas en vacances

Publicités

A la fin de la saison, Florian Thauvin va rejoindre son nouveau club des Tigres de Monterrey. Fini la Ligue 1, il va découvrir un nouveau championnat, une ferveur incroyable et les supporters seront exigeants avec lui. Toutefois, le journaliste de ButFootballClub Denis Balbir estime qu’il a pris la bonne décision. Toutefois, il ne va pas falloir se reposer sur ses lauriers car au Mexique il y a une ferveur incroyable pour le football et les supporters seront exigeants. Thauvin ne semblait déjà plus concerner depuis quelques semaines et cela se ressentait sur ses prestations personnelles. Comme l’explique le journaliste, les Tigres de Monterrey jouent bien au ballon et il ne faudra pas que Thauvin fasse comme il a fait à Newcastle. Forcément avec l’argent dépensé pour le faire venir, le club s’attend à un retour sur investissement. Contrairement à ce qu’il montrait récemment à l’OM, il va devoir être plus décisif.

« Thauvin va devoir y justifier les chiffres de son contrat »

« Maintenant je ne pense pas qu’il parte là-bas en pré-retraite. Il ne faut pas dénigrer le choix de rejoindre ce championnat. Le Mexique n’est pas un championnat de seconde zone. Il y a des destinations exotiques, simplement pour l’argent, beaucoup moins compétitives. Si les Mexicains ont fait de Gignac une idole, c’est d’abord du fait de ses performances. S’il veut s’imposer là-bas, contrairement à d’autres qui ont pris ce chemin (Kolodziejczak, Menez, Delort), il faudra qu’il fasse au moins aussi bien. Le championnat local est assez exigent, avec des supporters amoureux de foot et eux aussi exigeant. Florian Thauvin va devoir y justifier les chiffres de son contrat. Vous avez tous vu les chiffres : 5 M€ à la signature, 25 M€ sur cinq ans… »

Le français devra d’ailleurs zapper la Ligue des Champions et certainement l’Equipe de France en choisissant le Mexique. Toutefois, s’il arrive à s’imposer, il pourrait devenir une idole comme André Pierre Gignac avant lui. Si tout ne sera pas simple, il faudra d’accord tout autre chose que ces dernières semaines.

A lire aussi :

Publicités
Publicités




Fil d’actualité

More in Actualités