Restez connectés avec nous
OM - Eric Di Meco s'en prend à la commission de discipline
©Photo Icon Sport

Actualités

OM – Eric Di Meco s’en prend à la commission de discipline

Publicités

Suite aux incidents ayant eu lieu lors de Nice/OM, le consultant de RMC Sport Eric Di Meco estime que la commission de discipline a été trop clémente. Selon lui, cette décision est en partie responsable des nouveaux incidents ces derniers temps.

Après les gros débordements lors de Nice/OM, la commission de discipline avait été assez « gentil » envers Nice. Pour l’ancien marseillais et actuel consultant de RMC Sport Eric Di Meco, le fait d’être clément avec Nice a provoqué en partie les nouveaux incidents récents.

« Encore une fois, la commission de discipline a failli »

« On était beaucoup à avoir dit que la commission de discipline devait sanctionner à la juste valeur de ce qui s’était passé pour l’intérêt de cette confrontation. La sanction qu’elle allait prendre allait faire jurisprudence et dirait si ça allait recommencer ou non. Force est de constater que la commission n’a pas été à la hauteur, n’a pas tapé assez fort parce que ça a recommencé. Ça s’est aussi passé chez nous, au Vélodrome, contre Paris. C’est un miracle (sic) que le point de sursis ne soit pas tombé. On s’en sort bien. Encore une fois, la commission de discipline a failli. Elle se retrouve dans une impasse. Pourquoi ? Si elle tape fort maintenant, les Lyonnais vont demander pourquoi elle le fait aujourd’hui et pas plus tôt. Après Nice, les gens qui gouvernent le football n’ont pas mesuré la profondeur du sujet et ce que leurs décisions allaient engendraient » Source : La Provence

Difficile de dire le contraire pour les sanctions contre Nice. Lors du Classico, l’OM aurait pu perdre le point en sursis si seulement le règlement n’indiquait pas qu’il fallait des incidents de même nature. Donc, le règlement a été suivi et c’est normal que l’OM ait toujours ce point en sursis.

Publicités

A lire aussi :

Publicités




Fil d’actualité

More in Actualités