Restez connectés avec nous
Adil Rami
©Photo Icon Sport

Anciens

Ex-OM : Adil Rami : « L’équipe reflète la direction, c’est une grande catastrophe »

Publicités

Devenu consultant dans l’émission « Top of the Foot » sur RMC Sport, Adil Rami s’en est pris au président Jacques-Henri Eyraud après la prestation des olympiens face au FC Porto (0-3).

L’ancien défenseur de l’Olympique de Marseille Adil Rami est désormais consultant sur RMC Sport dans l’émission « Top of the Foot ». Il est revenu sur la prestation des marseillais face au FC Porto (0-3) en Ligue des Champions. L’ex défenseur n’accable ni les joueurs ni André Villas-Boas, mais plutôt la direction du club.

« Quand je vois le match hier, il n’y a pas d’âme, il n’y a rien et à l’image de son président »

« J’ai un problème avec le club. Lorsque l’on regarde le match d’hier, on sent les joueurs impuissants. On ne peut pas s’en prendre aux joueurs, ni à l’entraîneur. Mais quand tu vois un club comme l’Olympique de Marseille, et qu’il y a un président qui ne connaît pas le football, tu as l’impression que c’est du business. Tu ne sais ni recruter, ni savoir récupérer des joueurs libres, ni même en prêt. Tu rêves de Ligue des Champions pendant des années, et quand tu y arrives, tu ne fais pas le recrutement qu’il faut et tu ne les fais même pas joués. C’est un truc que je ne comprends pas, c’est un truc de dingue. Dans le monde du football il faut être passionné, aimé le football, aimé l’Olympique de Marseille. Tous les anciens présidents qui étaient à Marseille et qui ont aimé le football ça s’est vu sur le terrain. Aujourd’hui l’équipe reflète la direction, c’est une grande catastrophe. Quand je vois le match hier, il n’y a pas d’âme, il n’y a rien et à l’image de son président. Je ne vois pas de projet, tu vas en Ligue des Champions pour quoi faire ? Quelle est l’harmonie de l’équipe aujourd’hui ? Hier je n’ai pas vu de philosophie de jeu… »

Adil Rami semble avoir fait du président Eyraud sa cible préférée depuis qu’il a été renvoyé du club.

Publicités

A lire aussi :

Publicités




Fil d’actualité

More in Anciens