Restez connectés avec nous
Basile Boli
©Photo Icon Sport

Actualités

OM – Basile Boli : « J’étais l’ennemi juré de l’OM ! »

Publicités

Ce dimanche lors de la rencontre face à Rennes, le média « Brut » a suivi la légende Basile Boli. L’ancien marseillais est notamment revenu sur ses débuts à l’OM et son but en finale de Ligue des Champions.

Basile Boli est une légende à Marseille, mais à son arrivée il n’était pas apprécié des supporters marseillais. « Ouai, mais parce que j’étais l’ennemi juré de l’OM ! Parce que quand j’étais à Auxerre, c’est vrai que je mettais pas mal de coups aux attaquants, surtout en l’occurrence Jean-Pierre Papin. Et j’étais pas aimé ici. Mais il m’avait averti Tapie ! Il m’avait dit  » Tu n’est pas aimé à Marseille, mais si tu les as vraiment, tu va leur montrer sur le terrain » et c’est ce que j’ai fait! Ce que j’ai vécu, c’est le feeling, déjà entre copains et l’envie de partager plein de choses autour du sport, surtout la musique qui nous reliait et l’ambition d’aller gagner des trophées ! » Source : Brut

Buteur lors de la finale de Ligue des Champions en 1993 face au Milan AC, Basile Boli est devenu une légende de l’Olympique de Marseille. S’il avoue ne pas y penser tous les jours, il y a toujours quelqu’un pour lui rappeler.

Publicités

« C’est beau quoi! »

« J’y pense parce que c’est le but qui m’a amené dans l’histoire. Et en même temps c’est le but qui a fait qu’un club français a gagné une fois la coupe d’Europe. J’y pense pas tout les jours mais bon, on me le fait savoir tout les jours! Ce qui me fait chaud au cœur c’est, trente ans après, de voir des gamins de sept/huit ans me raconter mon histoire. Ils n’étaient pas encore en projet, mais ils me racontent mon histoire. C’est beau quoi! » Source : Brut

Ensuite, le journaliste revient sur l’amour des supporters marseillais envers lui et l’ancien défenseur marseillais sait qu’il « fait partie de leur vie, de leur histoire aussi. » Il continue en se disant  » naturalisé marseillais. Ils m’ont adoptés, ils m’ont donné plus que ce que je leur ai donné en fait ! Je ne savais pas ce que c’était les kops. Toute cette puissance de la Méditerranée, je l’ai comprise à partir d’ici quoi. C’est pas des supporters, c’est le peuple ! »

L’ambassadeur de l’Olympique de Marseille est connu de tous à Marseille et ce but a changé autant l’histoire du club que la sienne.

A lire aussi :

Publicités




Fil d'actualité

More in Actualités