Restez connectés avec nous

Mercato

Mercato : Carayon : « L’OM entre dans un nouveau cycle qui rappelle celui de Vincent Labrune »

Publicités

Cet été, l’Olympique de Marseille était sous la surveillance du fair-play financier. Pour cette raison, le club ne pouvait pas recruter comme il le souhaitait, en tout cas pas sans avoir vendu auparavant.

En vendant Lucas Ocampos, les dirigeants marseillais ont pu recrutés Alvaro Gonzalez, Dario Benedetto et Valentin Rongier. Un recrutement plutôt positif au vu des moyens de départ. Pour Philippe Carayon, consultant pour Canal+, l’OM a fait un grand pas en arrière pour revenir au point de départ. Il compare même la situation avec celle de Vincent Labrune qui a dû travailler avec peu de moyens.

« L’OM entre dans un nouveau cycle qui rappelle celui de Vincent Labrune » 

« Avec ce mercato restrictif, l’Olympique de Marseille entre dans un nouveau cycle qui rappelle celui de Vincent Labrune lorsque Margarita Louis-Dreyfus, en attendant une vente, avait coupé le robinet. Désormais, il faut s’auto-financer à l’Olympique de Marseille. On l’a dit, le club a dépensé 27 ME cet été et a vendu pour autant. Le club doit se débrouiller comme ça. A l’époque, Vincent Labrune faisait pareil et se débrouillait pour faire des coups comme Thauvin, Imbula, Lemina, Mendy… A l’époque, Labrune s’était auto-financé grâce à des grosses ventes comme Michy Batshuayi. Maintenant, on est dans le même schéma » 

Cela reste difficilement comparable puisque Frank McCourt avait tout de même fourni une enveloppe de 200 millions d’euros.

Publicités

A lire aussi :

Publicités




Fil d’actualité

More in Mercato