Restez connectés avec nous
Philippe Carayon
©Photo Icon Sport

Actualités

L1 – Le championnat en été ? Philippe Carayon plaide pour Rivère

Publicités

Alors que les semaines de confinement s’enchaînent à cause du coronavirus, les observateurs et journalistes se demandent quand pourra se terminer le championnat.

Dans le meilleur des cas, le championnat se terminera avant la fin du mois d’août, mais la possibilité qu’il ne puisse pas arriver à son terme doit être envisagée. Pour les présidents de clubs, ils ont tout intérêt à ce que la saison se termine notamment pour les droits TV qui peuvent sauver certains clubs. Si plusieurs solutions ont été évoquées, le président de l’OGC Nice Jean-Pierre Rivère semble avoir un bon compromis.

« En 2022, il serait envisageable de débuter notre championnat en février et de fixer la trêve de Noël en août. En 2021, nous pouvons envisager la même chose. Et pour 2020, l’idée est de reprendre le championnat en cours fin août et le terminer fin octobre ou en novembre »

Pour le journaliste de Canal+ Philippe Carayon, c’est peut-être la meilleure des idées jusqu’à maintenant.

Publicités

« On peut boucler toute la fin de saison en deux mois et demi »

« La meilleure solution pour les calendriers ? On ne la connaît pas pour le moment… Mais on peut boucler le championnat en un mois et demi, puis on peut finir les Coupes d’Europe en quinze jours avec des play-off, et finir avec les dates internationales sur quinze jours aussi. Donc on peut boucler toute la fin de saison en deux mois et demi. Mais à quel moment et dans quelles conditions ? Je ne sais pas… Finir la saison à huis clos, ce serait triste. Donc au final, la proposition de Rivère est intéressante. Si de part cette contrainte dramatique, le football avait la possibilité de faire sa petite révolution calendaire en passant au football d’été, avec en point de mire la Coupe du Monde 2022… Ce serait l’hypothèse, pas la plus facile à mettre en oeuvre, mais peut-être la plus intelligente et la plus profitable à l’avenir du football. Il faut prendre le pli, de façon définitive, du football d’été. Ce serait l’art de transformer une contrainte en avantage »

Une idée plutôt intéressante, si ça pouvait permettre d’éviter les matchs catastrophe en hiver.

A lire aussi :

Publicités




Fil d’actualité

More in Actualités