Restez connectés avec nous

Actualités

Habib Beye : “Heureusement que l’amplification du ralenti permet à M. Schneider de siffler faute”

L’Olympique de Marseille s’est imposé contre Nîmes (2-1) non pas sans difficulté. Pour Habib Beye, le geste de Bouna Sarr est complètement inconscient.

Après avoir mené 2 buts à 0, les marseillais ont tremblé une première fois sur penalty avant d’avoir la peur de leur vie dans les arrêts de jeu (94ème) pour un second penalty sifflé par Monsieur Schneider car Bouna Sarr prend le ballon à pleine main après être tombé pensant avoir une faute. Heureusement après visionnage de la VAR, l’arbitre avoue s’être trompé et annule le penalty estimant qu’il y a faute de Bouanga. Soulagement général des marseillais qui auraient pu vivre une nouvelle soirée cauchemardesque.

Habib Beye, consultant sur Canal+ avoue que sans la VAR, l’OM aurait pu faire match nul.

Publicités

« Sarr a pris un risque inconsidéré. Car il y a un très léger contact sur son pied gauche, mais là, le fait de se coucher comme ça et de prendre le ballon avec la main… Marseille aurait concédé un penalty dans le football d’il y a quelques mois. Faire ça dans les dernières secondes… Heureusement que l’amplification du ralenti permet à M. Schneider de siffler faute »

Pour l’ancien joueur marseillais, le revisionnage de l’action est amplifié par le ralenti ce qui fait que Monsieur Schneider de siffler faute.

A lire aussi :

Publicités





Vidéos football qui pourraient vous intéresser


Fil d’actualité

Autres articles présents dans Actualités