Restez connectés avec nous
OM - Cette équipe de Villas-Boas a l'état d'esprit que n'avait pas celle de Garcia
©Photo Icon Sport

Actualités

OM – Cette équipe de Villas-Boas a l’état d’esprit que n’avait pas celle de Garcia

Publicités

Alors que la saison 2020-2021 approche à grands pas, la préparation estivale bat son plein avec déjà 4 matchs pour un bilan de 2 victoires et 2 défaites pour 12 buts marqués et 5 buts encaissés. Au vu de la préparation assez mitigée, le match contre le Bayern c’est révélé être plein d’enseignement. C’est en tout cas fait par la direction du Phocéen. En effet, le site du quotidien explique que :

« Ce que l’on avait déjà observé la saison dernière pourrait avoir tendance à se confirmer. L’OM d’AVB est une équipe qui est là pour essayer de jouer, qui ne change rien à ses habitudes. Alors évidemment ce n’était qu’un match amical. Les Marseillais n’aillaient pas se présenter en 5-4-1 hermétique pour essayer de placer un contre et obtenir un résultat, ça ne rime à rien. Mais, comme ils avaient pu le faire contre le PSG au mois d’octobre dernier (défaite 3-0), ils se sont présentés avec le 4-3-3 habituel, et les joueurs habituels. Donc même face à des références en Europe à leurs postes, physiquement bien plus préparées, l’OM a tenté de jouer son jeu, avec des Sanson et des Rongier par exemple qui sont allés chercher Thiago Alcantara. Peine perdue ? Effectivement. Mais même si la tendance se reproduit au cours de la saison, il y a peut-être largement de quoi relativiser »

Le club n’est donc pas encore prêt pour affronter les grosses cylindrées sur la scène européenne. Mais ce ne sera pas le cas en Ligue 1 au vu de la concurrence plus ou moins moindre.

« Des adversaires de ce calibre, l’OM en rencontre un en Ligue 1, et deux ou trois sur la scène européenne en fonction du parcours. Pour la cinquantaine d’autres rencontres qui attendent le groupe phocéen, ce sera des formations plus ou moins abordables, donc autant réviser les gammes. De fait, l’enseignement de ce match amical, c’était peut-être de se dire que cet OM de Villas-Boas, qui peut aligner le même onze et en apparence le même schéma pour un match contre Amiens ou contre le Bayern, a plus de chance d’accrocher un résultat que l’OM de Rudi Garcia, qui a parfois tenté des opérations commandos avec des formations inédites pour surprendre l’adversaire, mais qui n’avait pas ce fameux état d’esprit nécessaire »

La saison 2020-2021 promet d’être vraiment radieuse pour l’OM avec pourquoi pas un trophée à la fin de saison.

Publicités

A lire aussi :

Publicités





Vidéos football qui pourraient vous intéresser


Fil d’actualité

Autres articles présents dans Actualités