Restez connectés avec nous

17 Bouna Sarr

Bouna Sarr - Défenseur OM
#
17
Nationalité
fra France
Position
Défenseur
Height
1m77
Weight
65kg
Équipe actuelle
OM
Anniversaire
31 janvier 1992
Age
27
Publicités

Qui aurait cru, un an après son recrutement souhaité par Marcelo Bielsa, que Bouna Sarr allait devenir l’un des joueurs préférés des supporters de l’Olympique de Marseille ? Ce joueur est clairement la preuve que dans le football, tout va très vite.

Recruté par l’entraîneur argentin, l’ancien joueur du FC Metz est acheté par l’Olympique de Marseille pour ses qualités de joueur offensif. Doté d’une pointe de vitesse intéressante, il n’arrive finalement jamais à percer au poste d’ailier droit. Il doit ainsi attendre l’arrivée de Rudi Garcia au club pour véritablement exploser… au poste de défenseur latéral droit ! Repositionné à ce poste à l’été 2017 par l’entraîneur marseillais, il devient alors un véritable concurrent à Hiroki Sakaï. La preuve, il est même préféré au Japonais pour les matchs de Ligue Europa contre Leipzig ou encore l’Atlético Madrid. Sa hargne, son état d’esprit irréprochable et sa haine de la défaite font de lui, comme Lucas Ocampos, l’un des chouchous du public du Stade Vélodrome.

Sarr, une force de la nature et un état d’esprit incroyable

Il faut dire que Bouna Sarr n’est pas un joueur qui se plaint et qui est du genre à en rajouter lorsqu’il a des blessures. La preuve : en quart de finale de Ligue Europa, il se blesse gravement à l’épaule. Mais Bouna Sarr veut rapidement revenir et il jouera finalement avec une atèle afin de ne pas manquer la fin de saison des Olympiens. Au début de la saison 2018-2019, il se fracture un doigt de pied et son absence est estimée à 3 semaines. Huit jours plus tard, il est finalement titulaire en Ligue 1 contre Rennes. Par ailleurs, malgré sa réussite au poste de latéral droit, il reste une option pour Rudi Garcia au poste de milieu offensif, si besoin. Comme par exemple à Monaco, où il prendra, à la surprise générale, la place de Florian Thauvin.

Publicités

Bref, Bouna Sarr est devenu un joueur indispensable de l’effectif. Et ce n’était pas gagné !

Publicités