Restez connectés avec nous
Ballons
©Photo Icon Sport

Actualités

TV – L’IPTV, un vrai fléau pour les diffuseurs

Publicités

La Ligue de Football Professionnelle (LFP) est revenu sur le piratage et notamment l’IPTV qui représenterait un manque à gagner de 260 millions d’euros pour les diffuseurs.

L’IPTV est une solution à moindre coût pour les fans de football qui ne veulent pas débourser plusieurs abonnements pour suivre leur équipe chaque saison. Pour Pierre Rondeau, même si le dernier rapport HADOPI affirmait que les pertes s’élevaient à un milliard, le football ne représente plutôt 260 millions d’euros.

« Le manque à gagner pour les diffuseurs TV de sport serait de 260 M€ »

« Un milliard de pertes pour le football à cause du piratage ? Déjà, ce n’est pas ce que dit le récent rapport du CSA qui parle d’un manque à gagner de plus de 200 M€. Puis même, si on suppose 667.000 utilisateurs “pirates” qui renoncent à un abonnement Canal à 39 €, ça fait 320 M€. Dans le dernier rapport HADOPI, le milliard atteint concernait l’ensemble des acteurs victimes du téléchargement et du piratage : musique, série, film et sport. Pas seulement le football. Et enfin, le manque à gagner pour les diffuseurs TV de sport serait de 260 M€ »

Sur l’ensemble des utilisateurs de l’IPTV, 10% seraient prêts à payer un abonnement s’élevant à 30€ par mois et encore il ne pourra pas suivre leur équipe dans l’ensemble des compétitions.

Publicités

« Beaucoup disent que même si le streaming devait définitivement s’arrêter, les “pirates” n’iraient pas automatiquement sur le payant. Selon l’étude, 10 % des utilisateurs de streaming seraient prêts à payer plus de 30 € par mois. Surtout que 57 % des “pirates” ont déjà un abonnement à une chaîne de sport donc on ne peut pas les compter x fois et les cumuler dans le manque à gagner. Donc quand bien même, le milliard est loin »

Beaucoup d’utilisateurs d’IPTV ne veulent suivre que leur équipe et ne s’intéressent pas aux autres. De plus, pour suivre son équipe il faut parfois plusieurs abonnements selon la compétition. Il faudra donc trouver une solution à l’avenir pour satisfaire tout le monde et cela passe certainement pas une baisse de prix.

A lire aussi :

Publicités




Fil d’actualité

More in Actualités