Restez connectés avec nous
SuperLeague - Frank McCourt contre "l'élite autoprotégée"
©Photo Icon Sport

Europe

SuperLeague – Frank McCourt contre « l’élite autoprotégée »

Publicités

La SuperLeague a été annulée aussi rapidement qu’elle fut lancée. Les 12 plus grands clubs européens dont le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus Turin, Liverpool, Arsenal, Tottenham, Chelsea, Manchester City, Manchester United ainsi que l’Atletico Madrid, l’Inter Milan et l’AC Milan avaient accepté de rejoindre cette SuperLeague. Le PSG, le Bayern Munich et le Borussia Dortmund avaient refusé de rejoindre cette ligue fermée.

Le Real, le Barça et la Juve pourraient avoir des grosses sanctions dès la saison prochaine. Frank McCourt qui avait expliqué être contre cette Ligue dans un démenti sur le site officiel de l’OM, a réitéré ses propos contre la SuperLeague dans une tribune du journal Le Monde.

« Ces derniers jours le monde du football a assisté à la tentative d’un groupe de clubs d’élite décidés à prendre le contrôle de ce sport. Leur volonté affichée était de s’arroger le pouvoir, de multiplier leurs revenus en dressant des barrières pour protéger leurs membres contre la concurrence ouverte et la participation démocratique. Devant la réprobation des autres équipes, des responsables politiques et, surtout, des supporteurs, la Super Ligue européenne s’est effondrée. La Super Ligue européenne représentait une menace existentielle pour le football, mais la consolidation de l’industrie technologique représente une menace existentielle pour l’humanité. Si l’on n’y prend garde, elle étouffera notre économie et consumera notre démocratie. Nous devons donc nous opposer à cette centralisation et soutenir un mouvement mondial garantissant que la richesse et le pouvoir ne peuvent être captés par une élite autoprotégée. Si nous voulons créer une société plus équitable et plus juste, nous devons nous assurer que chaque voix soit entendue. »

Il est vrai que le principe de cette SuperLeague allait un peu contre l’origine du football qui avaient été inventé en Angleterre par des étudiants qui n’étaient pas spécialement aisés. La beauté de ce sport c’est qu’il soit accessible à toutes les catégories de la société.

Publicités

A lire aussi :

Publicités




Fil d’actualité

More in Europe