Restez connectés avec nous
Mourad Boudjellal
©Photo Icon Sport

A la Une

OM – Vente du club, Boudjellal surpris par le tourbillon médiatique

Publicités

Souhaitant racheter l’Olympique de Marseille il y’a de cela quelques mois, Mourad Boudjellal a encore fait parler de lui.

Il y’a de cela quelques mois, tous les médias français étaient unanimes: l’Olympique de Marseille allait être vendu par le milliardaire américain Frank McCourt. Une vente qui devait être réalisée le plus rapidement possible. D’ailleurs, le chroniqueur Thibaud Vézirian annonçait une vente imminente du club et ce dès le mois de mai. « Il y a un consortium, des personnes qui s’allient entre elles. Elles sont adossées à une grosse banque chinoise, une banque d’affaires à Londres et un grand homme d’affaires dont le siège social est basé à Dubaï. Ils se sont réunis pour potentiellement, et c’est plus que potentiel c’est assez avancé, faire une offre à Marseille pour racheter l’OM »

Parmi les probables repreneurs, se trouvaient le duo Ajroudi-Boudjellal. Un duo qui a fait rêver les fans marseillais avec des déclarations plutôt ambitieuses comme « l’arrivée de Ronaldo et Zidane ». Une situation qui n’a pas plu au président de l’époque (Jacques Henri Eyraud) qui a fini par porter plainte contre le duo. Après les nombreux démentis du bostonien, les choses ont commencé à se calmer sur la canebière

Publicités

« Le tourbillon OM ? Je ne l’ai pas vu venir »

Présent face aux caméras de Sport Med, l’ancien président du RC Toulon est revenu sur son intérêt pour racheter l’OM.

« Le tourbillon OM ? Je ne l’ai pas vu venir. Quand je rencontre Ajroudi au George V, il me dit qu’il a réuni des fonds. J’écoute et je suis impressionné. Derrière c’est un tourbillon. Et je suis surpris par beaucoup de choses. Je suis surpris par Ajroudi, son entourage, des communiqués de presse incroyables. C’est peut-être quelque chose que je regrette (…) J’ai lu qu’il y avait un type qui s’appelait Eyraud, qui disait que je voulais racheter l’OM. Je ne voulais pas racheter l’OM. Je n’en ai pas les moyens. On m’a dit qu’on avait monté un pool d’investisseurs pour racheter l’OM et que j’allais les représenter. »

Après avoir longtemps défendu son projet de reprise de l’OM, Boudjellal semble avoir tourné la page pour se concentrer sur son nouveau défi qui est de gérer efficacement le club du Hyères pensionnaire de National 2.

A lire aussi :

Publicités




Fil d’actualité

More in A la Une