Restez connectés avec nous
Commanderie
©Photo Icon Sport

Actualités

OM – Rachid Zeroual ne comprend pas sa condamnation

Publicités

Hier avait lieu le procès des supporters marseillais suite aux incidents ayant eu lieu au centre d’entraînement Robert Louis Dreyfus le 30 janvier dernier. Rachis Zeroual (South Winners) fait partie des leaders de groupes de supporters condamnés, il a écopé de 9 mois de prison dont 5 avec sursis. A la sortie du tribunal correctionnel de Marseille, il n’a pas caché son mécontentement et son envie de faire appel de la sanction qu’il juge incompréhensible.

« A aucun moment, je n’étais parti pour casser quoi que ce soit »

« Je pense qu’on va faire appel, bien sûr. On n’a pas mis un pied dans la Commanderie. Je n’ai rien saccagé moi, je n’ai rien fait de tout ce qu’on me reproche. Ils n’avaient même rien à me reprocher. Ils ont relaxé des gens qui étaient dans la Commanderie et ils me condamnent moi qui étais à l’extérieur. Avec ma maladie, en plus. Ils veulent toujours faire entendre que je suis le vice-président de l’association, que je suis le meneur des troupes, parce qu’à la conférence de presse, j’ai pris le micro. C’est moi que les gens voulaient entendre parler. Ce sont les groupes qui m’ont dit de parler. Je parle, bien sûr. C’était moi le plus proche d’Eyraud, je savais ce qu’il se passait. Jusqu’à la veille de la Commanderie, j’étais au téléphone avec Eyraud. Le soir-même des incidents, j’étais avec Eyraud au téléphone. Mais moi, à aucun moment, je n’étais parti pour casser quoi que ce soit. Je l’ai démontré par A+B. On me pose des questions et on ne me laisse pas répondre. Je savais que les dés étaient déjà pipés. Je savais que j’allais être condamnés. J’ai l’habitude.(…) Je ne vois pas pourquoi on ne se retrouve qu’à trois associations devant les tribunaux, alors qu’il y en a six. Je ne comprends pas comment l’enquête a été diligentée. Je vous dis que je ne sais pas, mais je comprends qu’en fait, ils me visent moi, même malade, même avec trois enfants  » Source : RMC Sport

Pour rappel, l’Olympique de Marseille avait levé sa mise en demeure envers les groupes de supporters. L’affaire n’est donc certainement pas terminé en cas d’appel du leader des South Winners.

Publicités

A lire aussi :

Publicités




Fil d’actualité

More in Actualités