Restez connectés avec nous
OM
©Photo Icon Sport

Divers

OM – Quel bilan tirer de la saison 2020-2021 des marseillais

Publicités

La saison 2020-2021 vient de se clôturer. L’Olympique de Marseille a terminé 5ème et jouera donc l’Europa League la saison prochaine. L’objectif du début de saison était de terminer sur le podium donc on ne peut pas parler de saison réussie d’autant plus que le championnat était l’objectif principal du club. Cependant, avec tout ce qu’a connu l’OM cette saison (envahissement de la commanderie par les supporters, démission de Villas-Boas, JHE écarté de la présidence, promotion de Pablo Longoria à la présidence et arrivée de Jorge Sampaoli en coach, on peut dire que l’OM a sauvé les meubles).

La coupe de France fut un véritable désastre, l’OM a été éliminé dès les 16ème de finale par le Canet-en-Roussillon pensionnaire de National 2. Le club amateur n’avait plus disputé de match en championnat depuis près de 6 mois étant donné que les championnats amateurs étaient arrêtés pour cause de covid. La Ligue des Champions ne fut guère plus reluisante avec 3 points en 6 matchs, 2 buts marqués sur penalty et le record de défaites d’affilées en Ligue des Champions.

A titre individuel, Payet et Thauvin se sont révélés décevants par rapports aux attentes et leurs capacités. Les deux n’ont pas su se montrer décisif en Ligue des Champions et ont réalisé une saison inconstante. Steve Mandanda a réalisé une saison satisfaisante dans la continuité de la saison précédente. Cuisance, Nagatomo et Ntcham se sont révélés être de véritable flops. Benedetto et Germain se sont également montrés décevants. Pape Gueye fut une belle révélation. Duje Caleta-Car a totalement sombré après son transfert avorté à Liverpool lors du mercato hivernal. Jordan Amavi a été trop blessé pour être jugé objectivement. Hiroki Sakai a su faire le travail lorsque AVB, Nasser Larguet ou Jorge Sampaoli ont fait appel à lui. Alvaro a eu du mal à digérer les accusations de racisme de Neymar à son encontre lors du classico au Parc des Princes du début de saison. Leéonardo Balerdi a montré du potentiel mais aussi de vrai problème de concentration qui ont couté cher à l’OM.  Pol Lirola et Arek Milik sont arrivés à la trêve hivernale et ont beaucoup apporté à l’équipe. Milik s’est avéré être le grand attaquant que l’OM cherchait depuis des années. Un vrai joueur de classe mondiale capable de débloquer des situations à lui tout seul. Bouba Kamara a réalisé une belle saison et s’est imposé comme le patron du milieu olympien grâce à  son talent et sa qualité technique.

Publicités

A lire aussi :

Publicités




Fil d’actualité

More in Divers