Restez connectés avec nous
Vélodrome
©Photo Icon Sport

Actualités

OM – Krehmeier : « C’est un stade qui a coûté trop cher, qui est trop cher »

Alors que le loyer de l’Orange Vélodrome était de 5 millions d’euros avant cette saison, le loyer a augmenté à 6,5 millions d’euros cette saison. C’est le montant que le club devrait payer pour chaque saison.

Benoît Payan s’était mis en tête de faire payer le juste prix du loyer de l’Orange Vélodrome et c’est ce qu’il a fait cette saison en augmentant le loyer, le passant de 5 à 6,5 millions d’euros à partir de cette saison. Invité sur le plateau du Footballclubdemarseille, Anthony Krehmeier est revenu sur cette situation concernant le stade Vélodrome.

« Il faudrait une sorte de solidarité métropolitaine autour du stade »

« C’est une vraie injustice, mais dès le départ de toute façon la situation était biaisée. Quand vous avez un stade qui coûte quasiment le double de ce qu’il devait coûter à cause du montage financier, on l’avait dénoncé depuis des années, ce n’est pas une question de politique, c’est une question de bonne gestion. L’OM n’est pas tout à fait gestionnaire de ce stade parce qu’il y a toujours une situation un peu batârde finalement de gestion entre la mairie, l’OM et Arema. En tout cas c’est un stade qui a coûté trop cher, qui est trop cher et qui est payé par les seuls contribuables marseillais. Je sais pas si vous le savez mais les gens d’Aix ne payent même pas le stade. A Marseille nous on paye la piscine de Venelles, l’Arena d’Aix et pourtant les gens de la métropole ne payent pas le stade, alors que dans le stade une personne sur deux n’est pas marseillaise. Il faudrait une sorte de solidarité métropolitaine autour du stade. Ce n’est pas seulement une gestion marseillaise sinon on pourrait dire à l’entrée « on accepte que les marseillais ». Il y a une vraie question de justice là-dessus, ensuite bien sûr que l’OM devait consentir à un effort vis-à-vis du contribuable marseillais. Je crois qu’il faut allier à la fois notre amour de l’OM et la nécessité, dans une ville pauvre comme Marseille, que l’OM puisse contribuer à hauteur de ce qu’elle peut. C’est un stade qui rapporte, on rentre dans un fonctionnement classique, on fait des matchs européens, les recettes commencent à rentrer donc c’est un deal gagnant-gagnant et l’OM a tout intérêt à ne pas écorner son image. On est loin du moment où Labrune avait menacé de jouer à Montpellier il y a quelques années »

La mairie avait un temps attendu le rachat du Vélodrome par l’OM, mais ce n’est pas arrivé. Pour qu’un jour le temps appartienne au club phocéen, il faudra une grosse entrée d’argent où un actionnaire capable de payer un montant très élevé.

Publicités

A lire aussi :

Publicités




Fil d'actualité

More in Actualités