Restez connectés avec nous
OM - Germain évoque la situation compliquée du club
©Photo Icon Sport

Actualités

OM – Germain évoque la situation compliquée du club

Publicités

Lors d’un entretien accordé au Parisien, Valère Germain est revenu sur la situation compliquée de l’Olympique de Marseille.

Valère Germain s’est confié sur les difficultés de l’Olympique de Marseille ces dernières semaines. Il a évoqué lors d’un entretien accordé au Parisien qu’il faudrait peut-être un déclic pour se relancer, mais surtout que le groupe ait une grosse envie.

« Si les solutions étaient évidentes, on les appliquerait bien évidemment. Même quand tout allait bien en championnat, le groupe n’avait peut-être pas une si grande confiance. Les premiers échecs à Rennes ou à Angers ont eu un impact sur nos performances individuelles et collectives. À nous de trouver les ressorts pour se sortir, tous ensemble, de cette mauvaise passe. L’équipe n’a pas beaucoup changé par rapport à celle classée deuxième la saison passée. Les leaders, ceux qui portent la voix, sont toujours là. Il suffirait juste d’un match référence, d’un déclic, pour se relancer. Ça passe, peut-être, déjà par une plus grande envie collective »

« On ne va pas baisser les bras ni se lamenter sur nos points de retard »

L’ancien monégasque a tenu à confirmer la confiance du groupe envers l’entraîneur André Villas-Boas. Le groupe étant similaire à celui de la saison dernière, ce serait une excuse d’affirmer que c’est la faute du coach.

Publicités

« On est tous derrière lui. On est plusieurs à arriver en fin de contrat en juin. Il en va de même pour le staff. On ne sait pas de quoi sera fait l’avenir. D’ici là, on est tous dans le même bateau, avec la volonté commune d’aller chercher quelque chose de bien et de laisser, éventuellement, le club dans une position confortable. Quoi qu’on puisse en dire ou en penser de l’extérieur, le groupe continue à bien vivre. On ne va pas baisser les bras ni se lamenter sur nos points de retard et dire que la saison est, d’ores et déjà, fichue. On n’a pas le droit de réagir ainsi quand on porte ce maillot. Il faut se bouger. Tout va très vite dans le football. Des clubs qui nous précèdent sont susceptibles, à leur tour, de connaître une sale période. La qualification pour la Ligue des champions me paraît encore envisageable »

Toutefois, certaines tensions en interne entre Thauvin et Payet ne doivent pas aider le groupe à bien vivre. Il va falloir s’accrocher pour retrouver le peloton de tête au plus vite et ça passe par une victoire à Monaco.

A lire aussi :

Publicités





Vidéos football qui pourraient vous intéresser


Fil d’actualité

Autres articles présents dans Actualités