Restez connectés avec nous
Jean-Michel AULAS
©Photo Icon Sport

Actualités

OL/OM – Geoffroy Garétier annonce une grosse sanction pour Aulas

Publicités

A la veille du verdict des sanctions après les incidents lors du match OL/OM, le président lyonnais Jean-Michel Aulas est pointé du doigt à cause de ses déclarations envers l’arbitre Ruddy Buquet.

Le 21 novembre lors de la rencontre entre l’OL et l’OM, Dimitri Payet a reçu une bouteille en plein visage. Monsieur Ruddy Buquet a donc suspendu la rencontre avant d’y mettre un terme deux heures plus tard. Mais RMC a pu se procurer le rapport de l’arbitre de la rencontre et les menaces de Jean-Michel Aulas envers Ruddy Buquet ne risquent pas de jouer en sa faveur devant la commission de discipline de la LFP. « Je tiens à préciser que M. Aulas Jean-Michel, président de l’Olympique Lyonnais, a tenu les propos suivants au moment de quitter mon vestiaire: “La compétition dépend de la LFP, vous de la FFF, je fais malheureusement partie du Comex et ça ne va pas en rester là” ». Le journaliste de Canal+ a déclaré dans le Late Football Club que ces accusations pourraient lui valoir cher.

« C’est une grosse sanction qui l’attend, si tout cela est avéré »

« C’est très grave ! Tout est grave dans cette histoire, pas uniquement le jet de bouteille qui a atteint Payet et qui a provoqué l’arrêt du match OL-OM. Là, c’est un dirigeant de club, qui de manière circonstanciée et détaillée, est mis en accusation par l’arbitre, l’autorité officielle du football sur ce match, pour des propos inconvenants et déplacés. En réalité, Aulas se prévaut de ses deux fonctions de dirigeant au Comex de la FFF et Conseil d’Administration de la LFP, pour contester à Monsieur Buquet le droit de prendre cette décision d’arrêter le match. Donc c’est très sérieux ! Si jamais ces propos sont avérés, sachant que l’OL et Aulas vont contester les faits, le président de l’OL pourrait être suspendu pendant six mois de vestiaire d’arbitre, voire de toute fonction officielle, à la Fédé et à la Ligue. C’est une grosse sanction qui l’attend, si tout cela est avéré »

Encore une fois Jean-Michel Aulas a fait valoir ses fonctions pour tenter d’inverser la décision d’un arbitre. On comprend mieux ses passages réguliers dans les vestiaires à la mi-temps. Evidemment, on accuse personne nous.

Publicités

A lire aussi :

Publicités




Fil d’actualité

More in Actualités