Restez connectés avec nous
Jean Pierre RIVERE
©Photo Icon Sport

Actualités

Nice/OM – Rivère accuse encore Longoria pour leur altercation en tribune

Publicités

Après les incidents lors de la rencontre entre Nice et l’OM ce dimanche soir, le président marseillais Pablo Longoria avait fait le choix de ne pas renvoyer son équipe sur le terrain par manque de sécurité. Toutefois, le président marseillais a eu lui aussi une altercation dans les tribunes avec le président niçois Jean-Pierre Rivère. Dimanche, on a eu droit à des scènes chaotiques durant la rencontre Nice-OM puisqu’après avoir reçu une bouteille dans le dos, Dimitri Payet s’est emporté et a renvoyé deux bouteilles en tribune ce qui a entraîné l’envahissement du terrain des supporters et de nombreuses altercations entre joueurs, supporters et membres de staff. Toutefois, en tribune aussi ça semblait être chaud entre les deux présidents Jean-Pierre Rivère et Pablo Longoria. Invité dans l’émission « Rothen s’enflamme » sur RMC Sport, le président niçois a encore accusé son homologue marseillais.

« C’est parti en vrille »

« Au moment du jet de bouteille sur Dimitri Payet, qui est évidemment déplorable, il y a eu une réaction extrêmement virulente des dirigeants marseillais, qui étaient derrière nous. Je n’ai même pas vu ce qu’il s’est passé sur le terrain pendant trois ou quatre minutes. C’est vite monté dans les tours, très haut et c’est parti très loin. j’avais ma femme à côté et mes deux enfants, qui sont petits. Quand je vois le président de l’OM qui était à deux doigts de faire des actes à ne pas faire par rapport à ma femme… Je lui ai dit: ‘Pablo, tu es complètement fou, il te prend quoi? Et il m’a répondu: ‘Ta femme m’a posé la main sur le bras’. C’est parti en vrille. Cela n’excuse rien mais franchement, quelle image on donne aux gens? J’ai honte de ce qui s’est passé. On se demande ce qu’on fait dans le football. On a passé des années à essayer de modifier des choses et en une minute, tout s’effondre, c’est très dur. On va se relever » Source : Rothen s’enflamme – RMC

Evidemment, encore une fois chacun donnera son avis sans qu’on ne sache le vrai du faux. Mais le président niçois n’a jamais reconnu les tords de ses supporters sauf quand c’était incontestable comme pour les jets de bouteilles d’eau. La commission de disciple prendra les sanctions nécessaires dans les jours à venir. Malheureusement, il ne devrait pas y avoir de vainqueur de ce côté.

A lire aussi :

Publicités
Publicités




Fil d’actualité

More in Actualités