Restez connectés avec nous

Discipline

L’OL et le PSG pas logés à la même enseigne que l’OM

Publicités

Lors de la rencontre contre l’Olympique de Marseille et Montpellier (1-1), Dimitri Payet et Boubacar Kamara avait été sanctionné par la Commission de Discipline de la LFP. Selon La Provence, les dirigeants marseillais acceptent les sanctions sans même se défendre.

Dimitri Payet a écopé de quatre matchs de suspension pour avoir insulté Monsieur Delerue l’arbitre central tandis que Boubacar Kamara a lui écopé de deux matchs de suspension. L’OM aura son parcage visiteurs fermé lors de son déplacement à Amiens. Ces sanctions ont clairement mis en rogne le quotidien La Provence qui s’en prend aux dirigeants olympiens qui acceptent les sanctions sans lever le petit doigt.

« On peut toujours rappeler que le Lyonnais Fernando Marçal, qui avait giflé l’arbitre assistant d’un match contre Caen, en décembre 2017, n’avait même pas reçu de carton jaune, et la commission de discipline n’avait rien trouvé à y redire. Idem pour les injures proférées (face caméra) par le Parisien Angel Di Maria lors du dernier clasico. Des différences de traitement qui alimentent forcément le « deux poids deux mesures » pointé depuis des lustres par les supporters de l’OM par rapport au rival lyonnais. Autre temps, autres moeurs, la direction olympienne n’a même pas réagi à cette double sanction, pas plus qu’à la fermeture du parcage visiteurs à Amiens pour les fidèles marseillais, en raison de « propos à caractère discriminatoire » en marge de la victoire à Monaco (3-4) »

Selon le quotidien, Jacques-Henri Eyraud devrait défendre les intérêts du club pour être à la même hauteur que le PSG et l’OL en terme de sanction.

Publicités

A lire aussi :

Publicités




Fil d’actualité

More in Discipline