Restez connectés avec nous

Club

Limitation à 37 000 abonnés et augmentation des tarifs

Publicités

Jean-François Richard, directeur général adjoint en charge du secteur marketing et commercial du l’Olympique de Marseille a donné le schéma de la prochaine campagne d’abonnements du club.

On peut dire que l’OM a réussi sa saison 2017/18, et grâce à l’engouement que cela suscitera le club devrait rapidement vendre ses abonnements. Dans les colonnes du journal La Provence, on apprend l’augmentation des tarifs ainsi qu’un plafond de 37 000 abonnements. Les supporters marseillais devront être réactifs.

37 000 abonnés et pas un de plus

Le directeur général adjoint s’explique :

Publicités

« On pourrait avoir 45 000 ou 50 000 abonnés la saison prochaine. Mais on va mettre un cap au nombre d’abonnements et on ne dépassera pas les 37 000 abonnés. Il y a 25 500 abonnements en virages et à peu près 3 000 abonnés en hospitalités (VIP), ce qui signifie qu’il restera entre 8 000 et 9 000 places pour les abonnés en Ganay et Jean-Bouin. Ça nous donne aussi la flexibilité d’ouvrir ou pas les tribunes hautes, ce qui est important dans le cadre de la licence Club. Mais je pense que si vous allez voir le PSG ou Lyon, ils vous répondront la même chose. À un moment donné, vous ne pouvez pas avoir trop d’abonnés ou, alors, il faut être dans la position d’en refuser beaucoup, comme à Barcelone. Et là, le club peut se permettre de se lâcher sur les prix des abonnements car il y a cinq demandes pour une place. On fonctionne sur le système de l’offre et de la demande, et la rareté. »

Augmentation des tarifs

Il annonce également une augmentation des tarifs selon la tribune du stade Vélodrome :

« Il y a une hausse des tarifs, de 9 % à 25 % selon les places en Ganay et en Jean-Bouin. Dans les virages, l’abonnement va passer de 160€ à 170€, soit une augmentation de 6,25 %. L’adhésion chez les Fanatics et le CU84 sera de 20€, alors que dans les autres groupes elle sera fixée à 35€. On est dans la même situation que l’an dernier. Au sein des groupes, je pense que c’est ressenti comme quelque chose de légitime, par rapport à la saison qui vient d’avoir lieu et aux trajectoires qu’on a données, à la fois sportivement et dans nos relations avec eux. Le point le plus important est qu’on reste dans les clubs les moins chers de France en termes d’abonnements, ce qui correspond à l’un de nos piliers.

Pour l’abonnement grand public hors virages, la grille tarifaire va de 380 € en Ganay latérale à 1 040€ en Jean-Bouin centre. On a continué notre politique en termes de tarification en laissant les virages à des prix accessibles. Pour nous, c’est clair : les virages restent les virages, les tribunes latérales, c’est autre chose. »

Fidéliser le supporter avec « l’OM Nation »

« L’autre nouveauté va s’appeler « OM Nation » et ce sera notre prochain axe de communication (« Je suis OM Nation »). Ce programme va être offert la première année aux nouveaux abonnés Ganay et Jean-Bouin. Il sera proposé à un tarif d’adhésion de 49€ par an. Il permettra d’accéder à du contenu spécifique, à des entraînements ouverts uniquement aux adhérents… Mais c’est un programme qui ne s’arrête pas à Marseille ou à la Provence. On est en train de regarder pour labelliser les nombreux groupes de supporters de l’OM qu’on a à travers le monde, comme ceux de New York ou du Sénégal. Les adhérents au programme « OM Nation » auront une priorité, après les abonnés, pour les matches de coupes. Mais pour les matches de L1 vendus à l’unité, les membres d' »OM Nation » seront les premiers qui pourront acheter les billets. Les supporters abonnés en virages pourront aussi accéder à ce programme selon leur envie, mais on n’a pas voulu leur imposer. »

L’optimisation des revenus est une priorité pour les dirigeants olympiens qui prend de plus en plus exemple sur les grands clubs Européens.

Publicités




Fil d’actualité

More in Club