Restez connectés avec nous
Dimitri Payet et Duje Caleta-Car
©Photo Icon Sport

Actualités

L1 – Philippe Carayon : « Il n’y a eu que des mesurettes »

Publicités

Ces dernières semaines, le football français a connu plusieurs incidents dans différents stades. Si le gouvernement a pris quelques mesures, ce n’est que des petites mesures pour le journaliste de Canal+ Philippe Carayon.

Encore une fois des incidents ont eu lieu ce vendredi soir lors du match entre le Paris FC et l’OL, énième incidents comme il se passe régulièrement en Ligue 1 ces derniers temps. Le journaliste de Canal+ Philippe Carayon se demande quand les instances mettront en place de vraies sanctions et non pas ce qu’a proposé la LFP avec ces premières mesures.

« Il faut interdire les déplacements des ultras »

« Personne n’y comprend plus rien, c’est un jour sans fin… Non seulement, rien ne se calme, rien ne s’arrête, mais ça continue, et ça s’accélère même, a lancé le journaliste au micro de Canal+. Il y avait une réunion importante jeudi avec le Ministre de l’Intérieur, le Ministre de la Justice et le Ministre des Sports. J’attendais beaucoup de mesures d’urgence. Mais il n’y a eu que des mesurettes… Cette fois, c’est celle de trop ! Il faut changer de braquet, et tout de suite en termes de décisions. Il faut une obligation systématique pour les clubs d’identifier et de dénoncer devant la justice tous les fauteurs de troubles. En contrepartie, les clubs attendent que les tribunaux soient enfin sévères en condamnant longuement et fermement les fautifs »

Le journaliste pousse jusqu’à réclamer une interdiction des déplacements des ultras en cas de fumigènes.

Publicités

« Il y a des choses qui vont se mettre en place en 2022. Mais là, je n’ai jamais été alarmiste, mais je rejoins ceux qui disent : “On attend un mort ou quoi ?”. On parle de fumigènes, à un moment donné, on fait quelque chose tout de suite ou pas ? C’est un problème de supporters. Il faut interdire les déplacements des ultras en attendant des solutions plus pérennes. Par exemple, s’il y a un seul fumigène dans un stade, le club est sanctionné et c’est match perdu ! C’est catastrophique, je n’aime pas ça, mais je propose quelque chose de concret »

De là à interdire les déplacements pour une fumigènes, c’est prendre le problème du mauvais côté. Le soucis reste certains supporters malveillants, souvent d’extrême droite. La Ligue 1 peut s’inspirer de la Premier League qui a mis fin à l’hooliganisme il y a plusieurs années.

A lire aussi :

Publicités




Fil d’actualité

More in Actualités