Restez connectés avec nous

Actualités

Hiroki Sakaï : “Qu’on me traite de sushi, ce n’est pas un problème pour moi”

Publicités

Hiroki Sakaï a accordé un entretien à L’Equipe et il est revenu sur les « insultes » qu’il pouvait entendre. L’international japonais de l’Olympique de Marseille préfère prendre ça comme des moqueries et préfère en rire.

Les chants et banderoles homophobes se font de plus en plus réguliers dans les stades de Ligue 1. En plus de racisme présent dans les stades, encore dernièrement avec le cas Romelu Lukaku en Serie A. Hiroki Sakaï s’est dévoilé dans les colonnes de L’Equipe et a avoué qu’il n’avait pas été insulté aussi violemment. Pour lui, il préfère en rire.

« On est plutôt dans la moquerie que dans le racisme »

« Franchement, je n’en pense rien. Je fais mon travail, je suis payé pour ça. Ils voient que je suis japonais, moi ça me va, ça ne me touche pas. Ce n’est pas grave, j’entends pas mal de trucs à l’extérieur, des blagues, j’en ris plutôt. Cela n’a jamais atteint ce degré de violence, au point de faire la une des journaux, à juste titre. Qu’on me traite de sushi, ce n’est pas un problème pour moi. On est plutôt dans la moquerie que dans le racisme. Si jamais quelqu’un s’en prend à ma famille, là, oui, ça pourrait vraiment me toucher. »

A lire aussi :

Publicités
Publicités





Vidéos football qui pourraient vous intéresser


Fil d’actualité

Autres articles présents dans Actualités