Restez connectés avec nous

Interview

Exlu Coeur Marseillais : Entretien avec Bertrand Latour

Publicités

Jeudi soir, juste après avoir reçu Rudi Garcia sur RTL pour une intervew diffusée dimanche soir dans « Le Club Liza », Bertrand Latour, journaliste pour la radio mais également pour La Chaine L’Equipe, nous a accordé un entretien exclusif. Après nous avoir expliqué son parcours, le chroniqueur de « L’Equipe du Soir » a décrypté en détail l’actualité de l’OM pour Coeur Marseillais.

Quand La Chaine L’Equipe m’a appelée, j’ai dit oui tout de suite

Coeur Marseillais : Avant de parler de l’OM, parle nous un petit peu de ton parcours. De tes études, de ton évolution professionnelle…

Bertrand Latour : J’ai fait un stage de deux mois chez RTL. Ensuite, j’ai été conservé pour bosser le week-end. C’était un stage de deuxième année d’école de journalisme à Lyon. Pendant ma troisième année de journalisme, je faisais des allers-retours entre Lyon et Paris, où je travaillais pour RTL. Ensuite, j’ai terminé mon école de journalisme, et j’ai eu mon diplôme. J’ai poursuivi sur RTL, puis en novembre 2015, j’ai commencé à intervenir sur iTélé dans 20H Foot avec Pascal Praud. En mars 2016, j’ai intégré l’émission « Touche pas à mon sport ». A la suite de cela, en juin dernier, La Chaine L’Equipe m’a contacté pour savoir si j’ai intéressé pour les rejoindre. Et évidemment, j’ai dit oui. Donc je participe à L’Equipe du Soir et à L’Equipe Type désormais.

Publicités

Tes premières émissions remontent donc à cet été, où tu intervenais notamment dans « L’Equipe de l’été » pendant le Tour de France…

J’ai fait également des émissions pendant l’Euro 2016. Et ensuite effectivement, j’ai fait beaucoup d’émissions au mois de juillet pendant le Tour de France. Je suis un vrai passionné de vélo, j’en ai fait longtemps en compétition, voilà aussi pourquoi j’intervenais pas mal pendant le Tour.

Justement, quels sont les autres sports qui te passionnent, hormis évidemment le football et le cyclisme ?

Déjà, j’ai un suivi sportif qui assez large, car je suis un grand passionné de sport en général. Mes deux sports de référence sont vraiment le football et le cyclisme. Mais je suis aussi beaucoup le rugby, que ça soit le TOP 14 ou le rugby de l’hémisphère sud. Ça m’arrive aussi de regarder des matchs de NBA la nuit. Je suis beaucoup les sports collectifs en règle générale. D’ailleurs, mercredi soir j’étais au match de hand de l’équipe de France face au Brésil.

Un petit mot d’ailleurs sur les Bleus en handball, tu les vois aller au bout de cette Coupe du Monde ?

Je le souhaite. Ils ont le talent et l’expérience pour le faire même s’il y a beaucoup de jeunes joueurs. En tout cas ils m’ont fait bonne impression face au Brésil. Je les ai trouvé très costauds, vraiment. Si tu as un bon Omeyer et que les cadres sont au niveau… Après, ça peut se jouer à un but. La médaille d’or ou d’argent peut se jouer à un arrêt, à un tir. Mais je n’ai pas de doutes sur le fait qu’ils seront au rendez-vous.

Exlu Coeur Marseillais : Entretien avec Bertrand Latour

Sakaï, c’est pas Dani Alves, mais c’est un des olympiens qui a le plus progressé depuis août. L’arrivée de Rudi Gacia lui a fait beaucoup de bien

Parlons maintenant de l’OM… Est-ce que tu penses, avant de parler du mercato, que l’OM peut viser le Top 5 du championnat avec l’effectif actuel ?

Oui. Je pense que l’OM peut viser le Top 5, mais j’ai le sentiment qu’ils n’iront pas plus loin. Je les imagine pas dans les quatre premiers vu le nombre de points de retard et la cadence de Nice, Paris et Monaco. Lyon est moins loin mais a un match de retard à jouer contre Metz. Ça sera compliqué pour l’OM de passer ces 4 équipes-là. Cela n’a pas toujours été dit en début de saison notamment, mais à Marseille il y a quand même un effectif, notamment devant qui est assez complet. Les joueurs sont en confiance, et derrière, l’apport d’un mec comme Rolando a fait du bien. Sakaï est en progression régulière, il reste une inquiétude sur le poste de latéral gauche. D’ailleurs, Rudi Garcia nous l’a confirmé sur RTL, la priorité de l’OM au mercato est un arrière gauche.

Tu parlais de Sakaï… Il a fait l’objet de pas mal de moqueries en début de saison. Depuis deux mois, il commence à retourner l’opinion et il montre de bonnes choses. Que penses-tu de ce joueur ?

Sakaï, il est comme beaucoup d’arrières latéraux de 2016 : il défend pas forcément très bien mais est bon devant. C’est évident que ce n’est pas Dani Alves, mais il a largement le niveau de la Ligue 1. Selon moi, c’est un des joueurs marseillais qui a le plus progressé depuis le début de saison. L’arrivée de Garcia lui a fait beaucoup de bien. Son entente avec Thauvin est très bonne, et Thauvin doit notamment ses bonnes performances à sa complémentarité avec Sakaï.

C’est d’ailleurs pour cela qu’on ne parle pas vraiment d’un renfort à droite au mercato d’hiver…

Complètement. Après, si l’OM a d’autres ambitions… Mais pour la fin de la saison, il n’y a pas d’inquiétudes. L’OM ne recherche pas d’arrière droit pour cet hiver.

Exlu Coeur Marseillais : Entretien avec Bertrand Latour

Si tu as Payet dans ton équipe, d’un coup, elle change de gueule

Parlons mercato justement. Après 12 jours de mercato, toujours pas de recrue à l’OM. Est-ce-que tu fais parti de ceux qui pensent que c’est rassurant, car l’OM ne se précipite pas. Ou est-ce-que ça commence à devenir inquiétant selon toi ?

Je ne suis pas inquiet. Les derniers résultats de l’OM ont apporté de la sérénité autour du club. Zubizarreta et Garcia savent très bien qu’ils n’ont pas l’obligation de recruter le premier venu. Le mercato dure 30 jours, il y a aura surement des mouvements d’ici le 31. L’objectif est de faire un gros mercato estival, mais ils n’ont pas le couteau sous la gorge. Franchement, je suis pas inquiet pour l’OM. Je n’ai pas de doutes comme certain sur la capacité financière de Frank H. Mc Court. Je trouve ça bien géré depuis le début : un bon coach français, un DS expérimenté…

Concernant Dimitri Payet, est-ce-que tu penses que son bras de fer avec West Ham peut arranger l’OM ?

Pour le coup c’est très difficile de se prononcer. Je ne connais pas la position des dirigeants de West Ham. Mais pour Payet, c’est très risqué d’aller au bras de fer vis-à-vis des autres clubs anglais. L’OM le veut, OK, mais c’est possible que Payet ait d’autres propositions que Marseille. Et le fait de voir que Payet peut aller au clash, ça peut refroidir des gros clubs de Premier League. Donc ça peut faire les affaires de l’OM, mais pour l’image du joueur, je suis pas sûr que ça soit très bon signe.

De plus, c’est rare de voir des « bras de fer » aux mercatos d’hiver…

Oui, surtout que nous ne sommes même pas à la moitié du mercato d’hiver, il reste beaucoup de temps. Payet n’était pas dans une situation d’urgence, il tente vraiment un coup de poker. C’est le principe du bras de fer, soit tu obtiens gain de cause, soit tu restes où tu es et la fin de saison peut être difficile. Moi personnellement, je suis favorable à l’arrivée de Payet à l’OM. Je trouve que l’OM a besoin de se renforcer à ce poste, sportivement et au niveau de l’image, c’est intéressant. C’est un joueur français que le grand public connaît. Après, c’est vrai que c’est cher pour un joueur de 29 ans, mais sportivement, la plus-valu est belle. Si tu as Payet dans ton équipe, d’un coup elle change de gueule quand même.

Exlu Coeur Marseillais : Entretien avec Bertrand Latour

Pour moi, Casillas et Lafont n’ont pas forcément le profil pour l’OM

Un autre joueur fait parler à l’OM, il s’agit de Morgan Sanson. Marseille aurait fait une offre autour de 8 M€. Tu penses que c’est une recrue à prendre pour l’OM ?

Oui, même si ça se règle autour de 12 M€, je trouve pas ça super-payé. Quand on sait que Koziello a une clause à 50 millions d’euros… Sanson, il a quand même quelques références, il a pris de l’épaisseur. Il est capable de jouer à plusieurs postes, et il est très bon techniquement. Après, impossible de savoir comment un joueur va s’adapter au contexte marseillais. C’est un club avec beaucoup de pression et plus de concurrence qu’à Montpellier. Mais c’est inhérent à chaque transfert. Si j’étais l’OM, je tenterais le coup, d’ailleurs, ils le tentent. Après, Rome le veut aussi, il faut voir le choix de Sanson.

Au niveau du poste de gardien, tu avais parlé il y a quelques jours d’un éventuel intérêt de l’OM pour Iker Casillas ou Alban Lafont…

Oui, pour cet été. Rudi Garcia, que nous avons interviewé aujourd’hui sur RTL pour « Le Club Liza », a encore mis en avant la belle saison de Yohann Pelé. Je ne crois pas que le poste de gardien soit une priorité actuelle de l’OM. Il y a eu des contacts avec Mandanda, qui ne se sent pas bien en Angleterre. J’ai du mal à imaginer que Pelé soit encore le gardien de Marseille la saison prochaine.

Si l’OM venait à changer de gardien, tu verrais plus le profil d’un jeune joueur comme Lafont, ou un grand nom type Mandanda ou Casillas ?

Très franchement, sur Lafont et Casillas, ça ne me parait pas être les meilleurs profils pour l’OM. Lafont est bon à Toulouse, mais il est très jeune pour l’OM. Casillas, il a un peu les ailes qui touchent la piste. Le retour de Mandanda, c’est pas original, mais trouver un joueur qui veut venir à l’OM, qui ne sera pas hors de prix financièrement et qui connaît Marseille : qui mieux de Mandanda ?

Vainqueur, je l’ai plus souvent vu bon voir très bon, que moyen voir mauvais !

Il fait en tout cas l’unanimité chez les supporters…

Oui, voilà. On entend souvent que Payet, Mandanda, ce n’est pas original. Ce qu’on demande, ce n’est pas des joueurs originaux. C’est des joueurs qui seront performants à l’OM.

Pour finir, une question sur Vainqueur et Gomis, qui sont prêtés sans option d’achat à l’OM. Est-ce-que cela doit être une priorité, même si le mot est un peu fort, de les conserver définitivement ?

Ce sont deux joueurs qui font parti des cadres de Rudi Garcia. Vainqueur, c’est pas un nom clinquant, mais je l’ai plus souvent vu bon voir très bon, que moyen ou mauvais. Marseille a tout intérêt à ce qu’il prolonge. D’ailleurs, je pense que c’est la volonté du joueur. Gomis, dont la personnalité parfois m’agace un peu, sur le terrain, c’est difficile de lui faire des reproches. Il n’aura jamais les qualités de Luis Suarez, mais c’est un attaquant qui va encore peut-être marquer sa quinzaine de buts en Ligue 1. Ce n’est pas négligeable. Pour un OM ambitieux, si Gomis reste à Marseille avec l’arrivée d’un joueur qui pourrait le mettre en concurrence. Avoir deux attaquants capables de marquer des buts, c’est le minimum. Gomis connaît Marseille, il est écouté par les jeunes, il a de l’expérience. C’est difficile pour un club d’avoir des doublures performantes. Regardez à Lyon, où Lacazette n’a pas de doublure, au PSG, la doublure de Cavani, c’est Jean-Kevin Augustin ou Ben Arfa qui n’est pas numéro 9… Si l’année prochaine, l’OM a un nouveau numéro neuf, en plus de Gomis, tu es bien.

Propos recueillis par Corentin Facy. 

> Pour suivre Bertrand Latour sur Twitter, cliquez ici.

Publicités




Fil d’actualité

More in Interview