Restez connectés avec nous
Romain Alessandrini et Marcelo Bielsa
©Photo Icon Sport

Anciens

Ex-OM – Romain Alessandrini revient sur le cauchemar qu’il a vécu avec Bielsa

Publicités

L’ancien marseillais Romain Alessandrini n’a pas oublié son expérience avec l’ex-coach Marcelo Bielsa. Lors d’un entretien accordé à Oh My Goal, il est revenu sur les exigences folles du technicien argentin.

Entraîneur de l’OM lors de la saison 2014-2015, Marcelo Bielsa a laissé un bon souvenir aux supporters olympiens. Le jeu proposé par les joueurs cette saison là était très apprécié, mais pour les joueurs cela pouvait parfois être un vrai calvaire. L’ancien marseillais Romain Alessandrini s’en souvient comme il a pu l’expliquer lors d’un entretien accordé à Oh My Goal.

« Le groupe s’est essoufflé avec Bielsa. Autant physiquement que mentalement »

« Le groupe s’est essoufflé avec Bielsa. Autant physiquement que mentalement. L’exigence de Marcelo Bielsa va au-delà des limites d’un athlète. C’est juste pas possible. C’est vrai qu’aux entraînements, on ne prenait pas de plaisir. Il y avait des ordinateurs sur le terrain. La tactique, il fallait s’arrêter, regarder l’ordinateur… Les joueurs ont lâché mais c’est compréhensible. Mais personne ne le sait comment ça se passe de l’intérieur. Ce que les gens voient, c’est le résultat au final. Le dimanche quand ils vont voir le match, que les joueurs courent partout, qu’il y a des buts et du spectacle. Bien sûr qu’en tant que supporters de l’OM, tu te régales ! Mais au final les joueurs, je pense qu’on s’est épuisé autant physiquement que mentalement. Même avant le fait d’être champion d’automne, on commençait un peu à s’essouffler. on savait que ça allait se passer comme ça »

Pour Romain Alessandrini, il manque un côté plus humain à Marcelo Bielsa qui ferait de lui un meilleur coach encore.

Publicités

« Les supporters marseillais m’ont pris un peu en grippe à un moment. Quand Bielsa quitte l’OM, j’ai eu une réaction à chaud en interview d’après-match et j’ai dit qu’il n’allait pas forcément nous manquer. A moi en tout cas. Avec les médias, tu sais un peu comment ça marche, ça a été mal interprété. Marcelo Bielsa, le football il le connaît. C’est la NASA avec ses assistants qui travaillent toute la journée pour préparer le match du week-end. Les grands coachs peuvent faire des éloges sur Bielsa. Mais il n’y a pas que ça. C’est aussi l’aspect humain. Je pense que c’est ce qui lui manque. Il n’a pas de relation avec les joueurs, la barrière de la langue aussi, avec les traducteurs. Moi j’ai eu une relation très complexe avec Marcelo Bielsa. J’ai besoin d’affectif, même quand ça ne va pas. Je revenais de blessure, le lundi j’ai fait une infiltration. Le mardi, il me convoque dans son bureau. Il avait besoin de moi parce qu’Ayew était à la CAN. Il me dit : tu peux jouer ce week-end? Je réponds que l’on m’a endormi le pieds, que j’ai eu l’infiltration… Il répète : tu peux jouer ce week-end? Je lui dis non. Il me dit : ok tu peux sortir. C’est l’humain qui lui manquait. » Source : OhMyGoal

D’autres joueurs ont vécu des moments compliqués avec Marcelo Bielsa, mais la plupart s’accorde à dire qu’il connait très bien le football.

A lire aussi :

Publicités




Fil d’actualité

More in Anciens