Restez connectés avec nous
Ex-OM : Mourad Boudjellal : "Je serais un peu comme Adil Rami en 2018, mais sans Pamela Anderson !"

Anciens

Ex-OM : Mourad Boudjellal : “Je serais un peu comme Adil Rami en 2018, mais sans Pamela Anderson !”

Publicités

Mourad Boudjellal s’est confié lors d’un entretien accordé à La Provence, le président du Racing club de Toulon s’est comparé à Adil Rami.

Lors d’un entretien accordé à La Provence, le président du Racing club de Toulon Mourad Boudjellal s’est confié sur ses vœux pour l’année 2020.

« Si on devait être en finale, je démissionnerais avant »

Le président espère que le RCT sera champion de France, et comme s’est parti, il pourrait bientôt démissionner. Le président toulonnais s’est comparé à Adil Rami qui a remporté la Coupe du Monde en 2018 sans pour autant jouer le moindre match.

Publicités

« Je souhaite que le RCT gagne et j’ai l’intime conviction qu’on sera champion cette année et pourtant, je n’ai pas l’habitude de m’avancer. L’énergie est chez nous. A part les blessures, rien ne pourra nous empêcher d’être champions. C’est mon destin, c’est écrit. À part les blessures, rien ne pourra nous empêcher d’être champions. C’est mon destin, c’est écrit. Si on devait être en finale, je démissionnerais avant, ou je demanderais plutôt à Bernard de me virer, je trouve ça plus drôle. Je serais un peu comme ces champions du monde qui étaient remplaçants, le (Lionel) Charbonnier de 1998. Ou Adil Rami en 2018, mais sans Pamela Anderson! »

La petit comparaison qui fait mal pour l’ancien défenseur marseillais.

A lire aussi :

Publicités





Vidéos football qui pourraient vous intéresser


Fil d’actualité

Autres articles présents dans Anciens