Restez connectés avec nous
Maxime Lopez
©Photo Icon Sport

Anciens

Ex-OM – Maxime Lopez dévoile les dessous de son départ

Publicités

Maxime Lopez a quitté l’Olympique de Marseille cet été un peu à la surprise générale pour rejoindre l’US Sassuolo en Serie A. Il a été prêté avec option d’achat automatique après 20 rencontres jouées. Malgré un choix réfléchi, Maxime Lopez n’a pas caché que c’était difficile pour lui de quitter l’Olympique de Marseille, son club de cœur. Ayant peu de temps de jeu sous l’ère André Villas-Boas, il avait pourtant l’intention de rester à Marseille jusqu’à l’appel du coach de Sassuolo, Roberto De Zerbi.

« Ça a été très très dur »

« Ça a été très très dur. Je ne mens pas, si ça n’avait pas été un projet sportif comme celui de Sassuolo, je ne serais pas parti. Même s’il aurait fallu finir la saison ou attendre janvier. C’était vraiment un moment compliqué pour moi, car ça a été soudain. Je voulais partir dès le début du mercato. Avec le Covid et la saison passée où je n’ai pas beaucoup joué, c’était compliqué. J’étais arrivé à un stade où la veille du début des contacts avec Sassuolo, je m’étais dit que j’allais rester. Le lendemain, on a eu les premiers contacts avec Sassuolo. Au début, je n’étais pas trop chaud. J’ai eu le coach au téléphone, on a parlé et ça a été rapide. Il m’a dit : « Tu veux jouer au football ? Viens avec nous ». Ça a été très très dur. Marseille ça reste ma ville, mon club de coeur, où je suis né. Mais il fallait être intelligent. Il fallait que je change de club. Même si ça s’était mieux passé, je n’aurais pas fait toute ma carrière à l’OM. Pour ma vie d’homme, j’avais besoin de quitter le cocon familial »

Actuellement à 19 matchs joués pour un but marqué, l’option d’achat automatique devrait avoir lieu pour le désormais ex-marseillais dans un match. Le club avait d’ailleurs fait savoir son souhait que cette dernière soit levée.  Arrivé en 2010 à l’Olympique de Marseille, il est passé professionnel en 2016 où il a joué 150 matchs pour 5 buts marqués.

A lire aussi :

Publicités
Publicités




Fil d’actualité

More in Anciens