Restez connectés avec nous
Eric Roy
©Photo Icon Sport

Anciens

Ex-OM – Eric Roy revient sur l’équipe marseillaise qui devait tout gagner

Publicités

Passé par l’Olympique de Marseille entre 1996 et 1999, Eric Roy est revenu sur la saison 1998-1999 et les énormes regrets de l’OM qui avait tout pour remporter chaque compétition.

A l’Olympique de Marseille, la saison 1998-1999 est assez inoubliable et ce n’est pas l’ancien milieu de terrain Eric Roy qui dira le contraire. Comme il l’a confié pour Le Phocéen, l’OM avait une équipe monstrueuse composée de champions du Monde 98 avec Laurent Blanc, Robert Pirès, Arthur Moses et Christophe Dugarry et des joueurs d’une grande qualité comme Ravanelli, Gallas où  Kopke. Cette équipe était fait pour remporter chaque compétition et malheureusement que ce soit en championnat ou en coupe UEFA, l’OM a terminé second.

Eric Roy s’est confié sur cette formidable cuvée :

Publicités

« C’est vrai, on avait énormément de qualités sur le terrain, et on a buté sur la ligne d’arrivée à chaque fois. Mais je pense que les supporters ont aimé notre équipe et notre jeu, il y avait un engouement énorme et je pense qu’on méritait un peu mieux. Avec le recul, il nous a peut-être manqué un peu plus d’animation offensive pour exploiter au mieux les formidables talents qu’on avait devant. Mais il faut aussi reconnaître que Bordeaux a fait aussi une très belle saison. Parfois, je pense qu’on a un peu déjoué dans des matchs qu’on aurait dû gagner. On était tellement forts sur le terrain qu’on n’avait pas à s’adapter aux adversaires, et parfois, on a peut-être été un peu trop frileux par rapport aux joueurs qu’on avait, on a trop calculé, alors qu’on n’avait pas besoin de ça »

Si l’équipe peut avoir des regrets, l’ex marseillais garde de bons souvenirs de cette saison.

« On avait une idée commune, avec Laurent Blanc en tête de file. Il y avait cette volonté d’être bien structuré, et de produire le plus beau jeu possible quand on pouvait. La plupart du temps, on a dominé nos adversaires, mais on a loupé un ou deux matchs, comme à Bordeaux ou on fait naufrage. C’est dommage, parce qu’on les avait très largement dominés à l’aller au Vélodrome, mais on se fait rejoindre à la fin contre le cours du jeu (2-2). Des petits points qui ont malheureusement fait la différence à la fin contre nous, mais on ne peut s’en prendre qu’à nous-même. Encore aujourd’hui, je pense sincèrement qu’on aurait dû être champions avec ce qu’on a produit sur le terrain »

L’ancien milieu de terrain a ensuite rejoint Sunderland avant un retour en France à Troyes. Il fera ensuite une saison en Lige au Rayo Vallecano pour terminer sa carrière à l’OGC Nice.

A lire aussi :

Publicités




Fil d’actualité

More in Anciens