Restez connectés avec nous
Arsene Wenger
©Photo Icon Sport

Internationaux

CdM – Wenger prend des décisions incompréhensibles, il se fait lyncher

Publicités

Arsène Wenger a envie de faire jouer une coupe du Monde toutes les deux ans à l’avenir et sachant qu’il est le directeur du développement du football mondial à la FIFA, il a son mot à dire. Son objectif est faire évoluer le football, mais certaines de ses idées vont à l’opposé de cette idée selon certains. Le célèbre coach d’Arsenal aimerait mettre en place cette idée à partir de 2028. Il aimerait que le spectateur ait plus de matchs à enjeu qui ont plus d’intérêts pour eux selon lui. Il a toutefois du mal à trouver des personnes allant dans son sens, comme c’est le cas du journaliste de RMC Sport Pierre Ammiche.

« Je vais plus voir Pogba ou Griezmann que ma femme »

« Je suis en colère contre la FIFA. Car la vénérable institution a décidé de confier un rôle d’importance majeure à Arsène Wenger. Le foot de demain, c’est donc un vieux Monsieur de 71 ans… Après avoir proposé la très belle idée de changer les règles, cette fois, il propose de changer le calendrier. L’ancien patron d’Arsenal propose d’organiser la Coupe du Monde tous les deux ans. On peut aller plus loin aussi, il faut la faire tous les ans. On peut même organiser des compétitions à 60. On va vibrer devant Malawi – Suriname et Tadjikistan – Sierra Leonne. Ça sera la fête du foot ! Après, il plaide aussi pour un Euro tous les deux ans, c’est-à-dire une compétition majeure tous les ans. Au final, je vais plus voir Pogba ou Griezmann que ma femme. La justification, c’est que les gens aiment les matchs à enjeu. Moi, j’aime bien la raclette, mais je ne vais pas en manger pendant quatre mois… Ce que papy mougeot n’a pas compris, c’est que c’est la rareté qui fait la valeur de la Coupe du Monde. C’est une pierre précieuse que l’on doit chérir. Wenger n’est pas le mieux placé pour faire bouger le mammouth »

L’ancien entraîneur français semble être à côté de la plaque avec cette idée assez étonnante. La rareté d’une coupe du Monde ou d’un Euro permet aux gens de mieux appréciés la compétition.

A lire aussi :

Publicités
Publicités




Fil d’actualité

More in Internationaux